Menu Content/Inhalt
Glossaire


Commence par Contient est égale à    

 - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - Z - 

Financeur

Personne (physique ou morale) qui prend l’initiative ou le risque des moyens (financiers, matériels ou humains) pour assurer l’investissement et le fonctionnement d’un dispositif. Tout  Financeur , pour totalité ou partie, qu’il finance sous forme d’investissement, de temps passé ou sous forme de subvention, a un droit de propriété sur les données produites. Le financeur sera par défaut le  Maître d’ouvrage  si aucun autre organisme n’est indiqué

Source:  SANDRE  : dispositif de collecte / dictionnaire des données v. 2003-2 (p.68 et complément)
Flux admissibles
Un flux maximal admissible (FMA) d'une substance ou d'un paramètre détermine la quantité maximale par unité de temps que le milieu récepteur peut accepter sans entraîner de déclassement de qualité des objectifs du  SDAGE  concernant la masse d'eau.
Fonctionnement des hydrosystèmes

Ensemble des phénomènes physiques (hydrauliques, érosifs,...), biologiques et de leurs interactions qui ont lieu au sein de l'hydrosystème. Ainsi la grande diversité des communautés végétales et animales (biocénoses) ne s'expriment que grâce à la  Dynamique fluviale  (alternance de  Crue  et d'étiage, de dépôts et d'érosion,...). Ces phénomènes sont influencés par les différents usages et peuvent contribuer à leur satisfaction.

Voir aussi  Hydrosystème 

Source: glossaire  DCE  2004
Force motrice

Il s'agit des acteurs économiques et des activités associées, non nécessairement marchandes : agriculture, population, activités industrielles, loisirs… qui sont à l’origine des pressions.

Source: glossaire DCE 2004
Forum local de l’eau
Dans un souci d'efficacité, et compte tenu de l'élargissement progressif de ses compétences, le comité de bassin a mis en place des instances de réflexion, au niveau des sous-bassins hydrographiques, pour prendre en compte la spécificité des divers territoires et a créé entre autres huit forums locaux de l'eau. Ces forums constituent un outil d'information des acteurs locaux et permettent d'associer ces acteurs locaux à l'élaboration, au suivi et à l'évaluation de la politique publique de l'eau sur leur territoire.
Ils représentent un lieu de débat public, d'information et d'échanges.
Frayère
Lieu ou les poissons pondent leurs œufs pour se reproduire.
Gabion

Cage grillagée destinée à être remplie de pierres et de cailloux servant à la protection des ouvrages d'art ou des berges

Source: glossaire DCE 2004
Géochimie

Etude des caractéristiques chimiques (ou physico-chimiques) des  Eaux souterraines , des processus de leur acquisition et des lois qui régissent les échanges entre l’eau, le sol et le sous-sol.

Source: glossaire DCE 2004
Géolocalisation

Opération consistant à localiser une entité (ouvrage, évènement,...) dans un référentiel géographique donné avec plus ou moins de précision : de façon absolue (longitude, latitude, altitude) ou relative (commune,  Zone hydrographique , système  Aquifère , cours d’eau,  Masse d’eau , Point Kilométrique …) selon un système de coordonnées géographiques connu.

Source: glossaire  SDDE 
Géophysique

Science appliquant les méthodes de la physique à l’étude de la terre. La  Géophysique  appliquée utilise différentes méthodes pour la reconnaissance du sous-sol : gravimétrie, sismique réfraction, électrique, électromagnétique, radar...

Source: glossaire DCE 2004
Géostatistique

Méthode de traitement de l'information qui combine l'analyse statistique d'une donnée et sa représentation cartographique adaptée.

Source: glossaire DCE 2004
Gestion concertée

Dans le domaine de l'eau la  Gestion concertée  est la démarche visant à arrêter des décisions en associant les acteurs concernés, et notamment les utilisateurs, sur un problème de gestion de l'eau.

Source: glossaire DCE 2004
Gestion équilibrée

Selon la Loi sur l'eau de 1992, gestion visant à "assurer la préservation des écosystèmes aquatiques, des sites et des zones humides, la protection contre les pollutions et la  Restauration  de la qualité des eaux ...), le développement et la protection de la ressource en eau, la  Valorisation  de l'eau comme ressource économique et la répartition de cette ressource, et ce de façon à concilier et à satisfaire les différents usages, activités ou travaux liés à l'eau ...".
Loi sur l'eau 92-3 du 03/01/92

Source: glossaire DCE 2004
Gestion intégrée
La gestion intégrée, appliquée à un territoire hydrologiquement cohérent (la plupart du temps un  Bassin versant ), se caractérise notamment par une démarche participative ayant pour objectif de définir un équilibre entre les différentes fonctions du milieu et usages de l'eau, mais aussi par la recherche des actions à mettre en œuvre pour atteindre et maintenir cet équilibre.
Les actions en question peuvent être de nature technique (mesures structurelles), institutionnelle (organisation d'acteurs), juridique (mesures réglementaires) et/ou financière.
Gestion patrimoniale
Processus permettant à un service public de l'eau d'anticiper, d'orienter, de contrôler et d'optimiser la fourniture, la maintenance et la mise hors service des biens liés aux infrastructures, y compris les coûts nécessaires pour les performances spécifiées, au cours de leur cycle de vie
Gestionnaire de bassin
Organisme ou structure qui assure la gestion des ressources en eau et des prélèvements sur une unité hydrographique cohérente.
GIGE

Groupe Information Géographique sur l’Eau ( GIGE )

Le Groupe Information Géographique sur l’Eau (GIGE) traduit, organise et met en œuvre les orientations fixées par la DGALN/DEB pour les composantes géographiques du Système d’Information sur l’Eau (SIE). Il est piloté par l’Office National de l’Eau et des  Milieux aquatiques  ( ONEMA ).

Il réunit les acteurs de l’eau (services de l’Etat, établissements publics et organismes associés, partenaires du SIE) pour traiter des thèmes de la production, de l’organisation, de la mise à disposition et de l’emploi des données géographiques au travers d’outils définis notamment dans le cadre de la  Directive   INSPIRE . L’animation de ces différentes actions est assurée par l’Onema, le Sandre (Service d’Administration Nationale des Données et Référentiels sur l’Eau) et deux représentants des Agences de l’eau.

Eaufrance, le site du SIE: http://www.eaufrance.fr

Gradient hydraulique

Différence de charge hydraulique entre deux points d’un aquifère par unité de distance, selon une direction donnée. Le  Gradient hydraulique  est le moteur de l’écoulement des eaux souterraines. Celui s’effectue soit latéralement, des zones de recharge vers les zones de  Drainage , soit verticalement entre des niveaux aquifères superposés ( Drainance , voir ce terme).

Source: glossaire DCE 2004
Granulats alluvionnaires
Ce sont des galets et graviers déposés par les cours d'eau au fil des temps. Ils constituent des gisements qui peuvent atteindre plusieurs dizaines de mètres d'épaisseur, s'étendant du lit vif de la rivière aux terrasses alluviales du  Lit majeur . Leur taille diminue avec la force du courant de la rivière : blocs, puis galets en amont, graviers, puis sables en aval.
Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat - GIEC
Organisme intergouvernemental, ouvert à tous les pays membres de l'ONU. Il a pour mission d'évaluer, de façon méthodique, les informations d'ordre scientifique, technique et socio-économique nécessaires pour mieux comprendre les risques liés au changement climatique et pour envisager des stratégies d' Adaptation  et d' Atténuation . Ses évaluations sont principalement fondées sur les publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est reconnue.
Groupe indicateur
Métrique constitutive de l'Indice Biologique Global Normalisé ( IBGN ), révélateur de la sensibilité des invertébrés aquatiques à la pollution (essentiellement organique).
Source : d'après Onema.
Habitat

Au sens de la DCE, c'est le milieu dans lequel vit une espèce ou un groupe d'espèces animales ou végétales (ex. : tourbières, roselières d'estuaire, chênaies, ...). Ce sont des zones terrestres ou aquatiques possédant des caractéristiques biogéographiques et géologiques particulières et uniques. Directive 92-43-CEE du 21/05/92

Source: glossaire DCE 2004
Habitat aquatique
L' Habitat  aquatique correspond à l'environnement physique conditionnant la vie d'une espèce à un stade donné. Il est généralement décrit par des variables physiques comme la hauteur d'eau, la vitesse de courant et le  Substrat .

<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>